BEAU DE ROCHAS:


BEAU DE ROCHAS:
BEAU DE ROCHAS:

 

BEAU DE ROCHAS:

Alphonse Eugène BEAU, qui se fera appeler BEAU de ROCHAS

naît à Digne le 9 avril 1815 et meurt à Vincennes le 27 mars 1893.

Alphonse Eugène Beau, dit Beau de Rochas,Lauréat de l'institut (Académie des Sciences),Titulaire de la Médaille d'Or pour l'Encouragement à l'Industrie créée par Napoléon en 1803.Les seuls bénéficiaires sont :

Pasteur , De Lesseps et, dans l'automobile Beau de Rochas et le Marquis De Dion

Nous lui devons de très nombreuses propositions de génie civil et des études de thermodynamique couvrant les trois types de moteurs :

Le moteur à combustion externe

Le moteur à combustion interne

Le moteur à réaction

Fils d'Alexandre François BEAU, natif de Serres en Dauphiné, et de Lucrèce Thérèse Henriette JACQUES de ROCHAS, descendante d'une vieille famille dignoise, les JACQUES, Alphonse BEAU est le fruit d'un mélange de sang dauphinois et provençal.

A 20 ans, il est le commandant de la Garde Civile de sa ville natale.Nous le trouvons, en 1803, à Digne, contrôleur aux Contributions Directes.

En 1804, il publie un recueil de vers :poèmes amoureux strophes à la gloire de l'Empereur et un pastiche des "Embarras de Paris" de Boileau, transposé sur Digne...

A 35 ans, en 1806, il se marie "confortablement". Notable par ses fonctions, sa fortune, il devient Conseiller Municipal.

Parallèlement, il adhère à la Franc-Maçonnerie (il est trésorier de la loge Saint-Jean d'Ecosse de l'Orient de Marseille) et assume la charge de Secrétaire Général de la Fédération Bonapartiste des Basses-Alpes.

En 1814, il signe, comme les autres conseillers municipaux, une pétition pleine de flagornerie adressée par la ville de Digne à Louis XVIII accédant au trône des Bourbons.En 1815, Napoléon quitte l'île d'Elbe. Alexandre BEAU retrouve ses convictions profondes, et conduit la petite délégation dignoise, tardivement alertée, qui va aux devants de l'Empereur.

Quatre personnes en tout et pour tout.

Avec lui, le directeur des Postes ROUSTAN, le receveur général du département LAVALETTE,

un commis des Contributions Directes MORTENON.

 

 

OEUVRE TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE :

  

 

Elle couvre deux chapitres

L'un concerne les grands travaux de génie civil : architecture, mise en valeur de terrains, voies ferrées, digues et canaux

L'autre la thermodynamique appliquée aux moteurs mécaniques de différents types.

En 1852, Beau de Rochas s'installe à Paris.

Il prend son premier brevet de "plan-carnet", ancêtre de nos actuels guides urbains.

Il en réalise l'édition pour la ville de Paris.

Voici ce que nous connaissons, actuellement, de cette oeuvre d'ingénieur de grands travaux. Dans le contexte de développement de l'époque, il y a quelques grandes idées prémonitoires : Le voici en 1881, conférencier devant la Société des Études Maritimes et Coloniales de Paris. Il expose trente années de recherches ... et de déboires, pour construire un tunnel sous la Manche entre Calais et Douvres, par assemblage de tubes métalliques montés sur laterre ferme puis immergés et tirés au large. Le texte imprimé de cet exposé est dédié à son ami de toujours Philippe Breton.