Patrimoine religieux


LES CHAPELLES:


 

 

7)L'ancienne chapelle st. Vincent

Elle était Située entre le Bourg et la ville. Elle est directement liée à la peste de 1629. (1500 âmes survécurent sur 10 000. Un consul et quelques bonnes volontés dignoises réorganisèrent la vie de la cité. Certaines délibérations furent prises: «seront bâties deux chapelles à l'endroit où seront enterrés les corps morts, une en l'honneur de St Roch et l'autre en l'honneur de Saint Sébastien...». Seulement la chapelle Saint Sébastien fût construite.

 

8)La chapelle st. Gilles

Elle a été démolie en 1981 pour faciliter l'extension du nouvel établissement thermal. Son origine est très ancienne 1435-1441. Elle était construite en bout de l'ancien établissement thermal dont elle faisait partie intégrante. On pouvait encore voir le couloir de communication qui permettait de passer directement dans les chambres des malades sans sortir. En 1989, une nouvelle chapelle dédiée à saint Gilles a été construite dans le village du vallon des sources.

 

9)La chapelle des pénitents

Construite autrefois comme une annexe de l'hôpital des pauvres étrangers, qui en allant aux bains ou en y revenant, étaient accueillis et soignés pendant quelques jours. On y célébra les mariages de Digne de 1789 à 1800. Elle fût démolie, puis son emplacement vendu en juin 1809.  Monseigneur de Miollis fit édifier une nouvelle chapelle sur une partie de l'ancien emplacement. Désaffectée en 1970, la chapelle fut destinée à recueillir les objets d'art en péril ou en restauration. En 1990 le Conseil Général l'a remis en état et l'aménagea en dépôt musée. Depuis 1991, ce musée est ouvert à la visite.

 

10)La chapelle st. Jean

Elle se situe entre Digne et l'établissement thermal. Gassendi est muet à son sujet, on peut penser qu'elle est été construite après 1654.

Son accès est mal aisé envahie par une source, autrefois canalisée elle alimentait Digne au XVe siècle. Elle a été abandonnée pour la quantité de calcaire qu'elle déposait dans les conduites.

 

11)La chapelle st. Pons

Au dessus de l'établissement thermal se trouve la Chapelle Saint Pons, qu'on a coutume d'appeler le château de la Reine jeanne. Ce château serait plutôt un ouvrage militaire chargé de surveiller la route en contrebas. Ces vastes dimensions rappellent plus une église qu'une chapelle.