LURS


VILLAGES ET CITES DE CARACTERE


Belvédère sur la plaine de la Durance, Lurs s'étire sur un éperon rocheux entre ciel et terre, entouré d'oliviers. La création du village remonterait, d'après la légende, à Charlemagne qui aurait donné cette terre aux évêques de Sisteron.
Ces derniers en ont fait leur résidence favorite dès le XIIe siècle et peu à peu, les maisons villageoises se sont agrégées autour du castrum épiscopal. De ce passé religieux, Lurs conserve de nombreux vestiges depuis les ruines du château jusqu'à la promenade des évêques bordée de 15 oratoires qui mène à la Petite Chapelle Notre Dame de Vie, édifiée en 1844.
Au nord, le Petit Séminaire est un bâtiment quadrangulaire massif tout près d'un charmant théâtre de verdure. L'église, attestée dès le XIe siècle, paraît remonter au XVIe siècle dans son état actuel. Le beffroi de l'horloge est couronné d'un campanile en fer forgé. Au fil des rues, fenêtres à meneaux et linteaux ouvragés rythment la promenade.
Depuis 1954, Lurs est le cadre des "Rencontres internationales de Lure" consacrées aux arts graphiques, qui ont été initiées par le grand typographe et dessinateur Maximilien Vox.

Curiosités architecturales et naturelles

Le beffroi de l'horloge et le campanile,
l'église paroissiale,
l'église Notre Dame des Anges,
les chapelles Saint-Michel, Notre Dame de Vie et Notre Dame du Plan,
la promenade des évèques,
le pont romain,
la panorama sur le Val de Durance.

Manifestations

Fête votive le dernier dimanche de juillet,
pélerinage à Notre Dame des Anges le lundi de Pentecôte et le 2 août,
rencontre internationale de Lure (arts graphiques et calligraphie), la dernière semaine d'août.